Un groupe Facebook antiradars jugé pour avoir annoncé des contrôles radars.



Un groupe Facebook devant la justice pour avoir signalé des contrôles radars dans leur département de l'Aveyron.

Le Tribunal correctionnel de Rodez juge aujourd'hui quinze internautes qui ont signalés la présence de radars sur les routes aveyronnaises, il lui est reproché  "d'avoir fait usage d'un appareil permettant de se soustraire à la constatation d'infractions routières en l'espèce en équipant leur téléphone portable de l'application Facebook", il s'agit de la première poursuite de ce genre en France.


Le groupe Facebook nommé "le groupe qui te dit où est la police en Aveyron" qui connaît plusieurs milliers d'abonnés se tenaient ainsi au courant des dernières nouveautés sur la route et notamment des contrôles de la Gendarmerie et de la Police.


Le Procureur de la République, Yves Delpérié, explique ces poursuites en raison du nombre trop important d'accidents dans le département. Les avocats des quinze personnes jugées aujourd'hui explique que le groupe fait la même chose que certaines pages Facebook tenues par les forces de l'ordre.

Certains des prévenus sont aussi poursuivis pour outrage, lors de commentaires,   tenus   à l'égard des forces de l'ordre. 

La page Facebook est toujours en ligne.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on mardi, septembre 09, 2014. Mots Clés , , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Un groupe Facebook antiradars jugé pour avoir annoncé des contrôles radars."

Publier un commentaire