Egypte : l'état d'urgence décrété, El-Baradei présente sa démission


La police égyptienne a commencé, très tôt mercredi 14 août, à évacuer de force plusieurs places du Caire occupées depuis six semaines par les partisans du président déchu Mohamed Morsi. L'opération, que le pouvoir ne voulait pas voir se transformer en "bain de sang", a pourtant fait de nombreuses victimes. 



La présidence égyptienne a annoncé l'instauration de l'état d'urgence dans tout le pays à compter de 16 heures, et pour une durée minimale d'un mois. Dans un communiqué diffusé par la télévision, elle ordonne par ailleurs à l'armée d'apporter son soutien aux forces du ministère de l'intérieur pour établir la sécurité.


Un couvre-feu a également été décrété, de 19 heures à 6 heures du matin. Ces mesures s'appliquent au Caire et aux provinces de Guizeh, d'Alexandrie, deBeni Sueif, de Minya, d'Assiout, de Sohag, de Beheira, du Nord et du Sud-Sinaï, Suez et Ismailia.
Le vice-président égyptien, le Prix Nobel de la paix Mohamed El-Baradei, a annoncé avoir présenté sa démission au président par intérim. "Il m'est devenu difficile de continuer à assumer la responsabilité de décisions avec lesquelles je ne suis pas d'accord", écrit-il notamment dans sa lettre au président, Adly Mansour.

Les bilans restent contradictoires, notamment en raison de l'interdiction faite aux journalistes de pénétrer dans la zone. Le ministère de la santé égyptien fait état d'au moins 149 morts morts dans tout le pays, alors que l'AFP avance le nombre de 124 manifestants pro-Morsi tués sur la seule place Rabiya Al-Adawiya. Ce bilan ne tient pas compte des morts éventuels des autres rassemblements au Caire, ni de ceux d'autres affrontements en cours dans le pays.


Les Frères musulmans, qui parlent de "massacre", évoquent de leur côté le chiffre de 500 morts et au moins 10 000 blessés. Le ministère de la santé fait état de 15 morts, dont 5 parmi les forces de sécurité, et 179 blessés. Un caméraman de Sky News, Mike Deane, a été tué par balle, rapporte la chaîne britannique, ajoutant que ce sexagénaire, père de deux enfants, "travaillait depuis quinze ans" pour la chaîne.

Le Monde
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on mercredi, août 14, 2013. Mots Clés , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Egypte : l'état d'urgence décrété, El-Baradei présente sa démission"

Enregistrer un commentaire