France: Le procès des prothèses PIP s'ouvre à Marseille




Le procès des prothèses mammaires frauduleuses PIP s'est ouvert mercredi 17 avril peu avant 11 h 30 à Marseille, dans un hall du parc des expositions aménagé pour l'occasion. Très attendue, la confrontation entre les nombreuses plaignantes et Jean-Claude Mas, le fondateur de la société varoise au cœur d'une supercherie aux répercussions mondiales, durera un mois. Les cinq prévenus encourent jusqu'à cinq ans de prison.



Avant l'ouverture de l'audience, la Cour de cassation a décidé que le procès se maintiendrait à Marseille malgré le recours de deux ex-cadres de PIP, également prévenus, qui réclamaient un dépaysement. Leur défense estimait notamment que le TGI avait apporté "un soutien logistique aux victimes" en facilitant la procédure de constitution de partie civile.


En fin de matinée, Jean-Claude Mas, 73 ans, se retrouvera pour la première fois face aux victimes de la fraude, des femmes qu'il avait accusées, lors de son audition par les gendarmes, de porter plainte "pour le fric". Dans ce procès pour"tromperie aggravée" et "escroquerie", elles sont quelque 5 250 plaignantes, françaises pour l'essentiel – sur environ 30 000 porteuses de la marque Poly Implant Prothèse en France et bien plus encore à l'étranger.


--> Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on mercredi, avril 17, 2013. Mots Clés , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "France: Le procès des prothèses PIP s'ouvre à Marseille"

Publier un commentaire