Bugarach le refuge présumé de la fin du monde interdit d'accès le 21 décembre 2012


A presque un mois de la date supposée de la fin du monde, le 21 Décembre 2012, le Préfet de l'Aude a interdit l'accès du   pic de Bugarach qui culmine à 1.231 mètres à cette date.

En effet depuis plusieurs années le site de Bugarach est présenté comme le lieu au monde qui survivrait à l'apocalypse annoncé par les Incas dans leur calendrier.


Le maire de la petite commune de Bugarach, M; Jean-Pierre Delord inquiet de voir arriver des milliers d'illuminés avait mis en garde la Préfecture du Département pour prendre des mesures en prévention d'une possible "invasion d'originaux" dans sa commune.



En effet le pic de Bugarach est selon de très fortes rumeurs persistantes et même des croyance, le seul lieu de salut pour cette fin du monde, de nombreux terrains ont été vendus notamment à des personnes croyant à ces rumeurs.  Le pic, avec son impressionnant profil évoquant une piste de lancement ou d'atterrissage, se trouve dans les Pyrénées cathares, qui fourmillent elles-mêmes de légendes sur les Wisigoths, les Templiers ou les trésors cachés. Le pic ou pech de Bugarach serait pour certains un garage abritant le vaisseau qui emmènerait les privilégiés préservés de la fin du monde



Selon Jean-Pierre Delord, si 10.000 personnes se présentent le 21 Décembre 2012, dans son village, ce dernier   ne sera pas en mesure de faire face.  



Les alarmistes peuvent se rassurer quant à cette éventuelle fin du monde, à  en croire les déclarations de Sven Gronemeyer, un Allemand qui étudie la civilisation d'Amé rique centrale à l'Université La Trobe en Australie , la fin du monde le 21 décembre 2012 prédit par un calendrier Maya n'est pas envisagée. 



En effet cette prophétie qui a fait le bonheur d' Hollywood avec le film 2012, décrivant les dernières heures catastrophiques de la planète terre, aurait été mal interprétée, aurait été mal interprétée par les scientifiques qui ont décodé cette tablette Maya découverte il y à 1300 ans




 
Selon Sven Gronemeyer qui a étudié la tablette du calendrier Maya , affirme qu'elle était fissuré les hiéroglyphes étaient presque illisibles et provoquant ainsi une mauvaise traduction , cet expert indique que ce calendrier  prédit simplement le retour du dieu maya, Bolon Yokte,  qui reviendra sur Terre à cette date , sans aucun effet dévastateurs, voilà de quoi rassurer le monde sur cette prophétie qui a fait trembler de nombreux spectateurs.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on vendredi, novembre 16, 2012. Mots Clés , , , , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Bugarach le refuge présumé de la fin du monde interdit d'accès le 21 décembre 2012"

Publier un commentaire