Tuerie de Haute Savoie: des gendarmes envoyés en Angleterre pour enquêter.


Des enquêteurs de la gendarmerie française se sont rendus samedi en Grande- Bretagne. Le résultat des autopsies des quatre corps découverts morts par balles près de Chevaline (Haute Savoie) devrait être dévoilé dans l'après-midi.


Un premier gendarme de la section de recherches de Chambéry, en charge du dossier, est arrivé à Londres vendredi après-midi dans le cadre d'une commission rogatoire internationale. Deux autres gendarmes l'ont rejoint vendredi soir, tandis qu'un quatrième y est attendu.


Des membres de la famille des fillettes britanniques ayant échappé à la tuerie visant leurs parents à Chevaline, dans les Alpes françaises, sont arrivés en France et pourraient rencontrer prochainement la cadette en présence d'un enquêteur, a indiqué samedi le parquet à l'AFP.
Il s'agit d'«un homme et d'une femme, accompagnés d'un enquêteur social britannique», a déclaré le procureur d'Annecy Eric Maillaud.

«Je ne sais pas quand ils pourront voir la petite fille. Il faut qu'on s'assure que ça puisse se faire sans difficulté», a-t-il ajouté.

Les rencontres se feront «systématiquement» en présence d'un enquêteur français, a-t-il ajouté.

Zeena, quatre ans, restée huit heures cachée dans la voiture avant que les enquêteurs ne la découvrent, «ne sera plus réentendue» par les enquêteurs, a précisé le procureur. «C'est terminé pour elle», a-t-il ajouté.

Quant à sa soeur Zaïna, sept ans, grièvement blessée à la tête, «elle était toujours en coma artificiel hier soir tard», a expliqué samedi M. Maillaud. «Ses blessures sont quand même extrêmement sérieuses», a-t-il dit.

Le résultat de l'autopsie des corps des quatre victimes de la tuerie n'était toujours pas connu samedi matin. «La dernière autopsie a commencé aux alentours de 23H30 (vendredi) et s'est terminée à 02H00 du matin» samedi, a détaillé le procureur.

La tuerie a eu lieu près d'Annecy. Elle a fait quatre morts, trois d'une famille de vacanciers britanniques et un cycliste français.
Ils vont participer ce matin à la perquisition du domicile de la famille al-Hilli, visée par un ou plusieurs tireurs mercredi en Haute-Savoie, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Avec près de 25 douilles retrouvées sur la scène de la tuerie, l'hypothèse d'un tireur unique semble de moins en moins envisageable. Les enquêteurs n'excluent toutefois aucun scénario.

Autopsie des victimes

Côté français, le procureur de la République d'Annecy Eric Maillaud a prévu une conférence de presse au parquet d'Annecy, cet après-midi à 15h00. Il devrait évoquer les résultats de l'autopsie des quatre victimes.

La voiture de Saad al-Hilli, ingénieur britannique d'origine irakienne qui travaillait dans le secteur spatial, a été découverte mercredi après-midi sur une route forestière près du village de Chevaline, à proximité du lac d'Annecy. L'homme y passait ses vacances en camping avec sa famille.


A l'intérieur du véhicule se trouvaient son cadavre, celui de sa femme et de la mère de cette dernière, selon les premiers éléments de l'enquête. A côté gisait un cycliste français, victime collatérale de ce qui ressemble à une tentative d'exécution de toute une famille.

En ont réchappé la fillette de quatre ans restée huit heures cachée dans la voiture avant que les enquêteurs ne la découvrent, ainsi que l'aînée de sept ans. Cette dernière est grièvement blessée au crâne.


Ats

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on samedi, septembre 08, 2012. Mots Clés , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Tuerie de Haute Savoie: des gendarmes envoyés en Angleterre pour enquêter."

Publier un commentaire