Kate Middleton topless: Le couple princier assigne en référé le magazine Closer



Le couple princier a saisi la justice française pour «atteinte à la vie privée» après la publication vendredi de clichés montrant l'épouse du prince seins nus. Une audience est prévue lundi à Nanterre .

Kate Middleton et le prince William, outrés de la publication par «Closer» de photos seins nus de la duchesse de Cambridge, contre-attaquent lundi soir devant la justice française pour notamment exiger que le magazine people ait l'interdiction de vendre les photos. L'audience en référé, intentée pour «atteinte à la vie privée», est prévue à 18H00 à Nanterre, dans la proche banlieue ouest de Paris.

Lundi, «nous allons chercher à obtenir une injonction interdisant (à «Closer», ndlr) d'utiliser les photos, et cela conduira à un procès plus long où des dommages et intérêts seront réclamés», a déclaré un porte-parole du palais Saint-James.

Interdiction demandée pour les photos

Selon une source proche du dossier, ils réclameront entre autres que «Closer» ait l'interdiction de rééditer son numéro et surtout qu'il ne puisse pas céder ou diffuser les photos qui ont outré les Britanniques, ceci valant pour le web, notamment pour le site internet de «Closer», a poursuivi cette source. Ils exigeront aussi que leur soient remis «les supports» des clichés. Contacté, l'avocat français du couple, Me Aurélien Hammelle, n'a pas souhaité faire de commentaires.

Si le droit français est l'un des plus protecteurs au monde en matière de protection de la vie privée avec des condamnations quasi automatiques, les peines sont rarement dissuasives pour les médias qui l'enfreignent. Et si la presse britannique refuse pour l'heure de publier les clichés, les digues auront du mal à tenir ailleurs.

Mondadori

Un quotidien irlandais, le «Irish Daily Star», a déjà publié samedi des reproductions de pages de «Closer» et le magazine italien «Chi» prévoit de consacrer dès lundi 26 pages à Kate, sous une couverture barrée du titre «La Reine est nue». «Closer» et «Chi» font partie du groupe d'édition Mondadori, contrôlé par l'ex-chef du Gouvernement italien Silvio Berlusconi et sa famille.

«Closer», dont le siège est à Montrouge (Hauts-de-Seine), a sorti vendredi sur cinq pages une quinzaine de photos du couple prenant le soleil sur une terrasse, prises début septembre dans le Luberon.

William et Kate ont été «profondément peinés d'apprendre qu'un magazine français et un photographe avaient porté atteinte à leur vie privée d'une manière aussi grotesque et totalement injustifiable», avaient souligné vendredi les services du couple princier dans un communiqué au ton inhabituellement incisif.

Dimanche, le palais Saint-James n'a pas fait savoir s'il allait intenter des poursuites judiciaires contre «Chi» et le «Irish Daily Star».

«Rien de choquant»

«Ces photos n'ont rien de choquant, elles montrent une jeune femme bronzant seins nus, comme on en voit des millions sur les plages», s'était défendue la directrice de la rédaction du magazine Laurence Pieau. «"Closer" en a l'exclusivité mondiale, mais maintenant ces photos vont être proposées à d'autres magazines à travers le monde», avait-elle précisé.

William et Kate Middleton effectuent actuellement une tournée en Asie-Pacifique en l'honneur des 60 ans de règne d'Elizabeth. Kate, qui parfait son apprentissage royal, avait prononcé le 13 septembre en Malaisie, veille de la sortie de Closer, son premier discours officiel à l'étranger.

Afp

-->
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on dimanche, septembre 16, 2012. Mots Clés , , , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Kate Middleton topless: Le couple princier assigne en référé le magazine Closer"

Enregistrer un commentaire