L'exécution du condamné à mort Warren Hill suspendue à la dernière minute.

Warren Hill, un condamné à mort souffrant de troubles mentaux, devait être exécuté lundi en Géorgie. La Cour suprême a suspendu cette décision in extremis.


Ce condamné à mort qui souffre de troubles mentaux devait être exécuté lundi en Géorgie (sud-est). Après une exécution similaire la semaine dernière au Texas, en dépit des protestations dans le monde, la Cour suprême des Etats-Unis a décidé au dernier moment de suspendre cette décision.


L'affaire suscite un débat sur la sévérité des critères retenus par cet Etat pour définir le retard mental. La Géorgie, qui avait mis à mort un autre Noir, Troy Davis, le 21 septembre 2011 malgré des doutes sur sa culpabilité, est le seul Etat américain qui requiert que le retard mental soit prouvé «au-delà d'un doute raisonnable».


Les autres Etats se contentent d'«éléments prépondérants» pour conclure qu'un condamné à mort souffre de troubles mentaux et doit se voir épargner la peine capitale, conformément à la loi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on mardi, juillet 24, 2012. Mots Clés , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "L'exécution du condamné à mort Warren Hill suspendue à la dernière minute."

Publier un commentaire