Affaire du dépeceur Canadien Luka Rocco Magnotta des restes humains envoyés dans un école au Canada.




L'affaire dite du dépeceur canadien Luka Rocco Magnotta soupçonné d'avoir tué avec un pic à glace et démembré un jeune étudiant Chinois, Jun Lin, et avoir filmé la scène pourrait connaître un nouveau rebondissement.

En effet selon l'agence de presse Reuters, deux paquets contenant une main et un pied sont arrivés mardi dans deux écoles de Vancouver au Canada, une affaire qui n'est pas s'en rappeler la manière d'agir du tueur présumé interpellé lundi à Berlin dans un cyber café.



Néanmoins selon un responsable de la Police de Montréal pour le moment il n'est pas possible de relier d'emblée ces deux paquets à Luka Rocco Magnotta actuellement détenu dans une prison berlinoise en attendant son extradition.



La police de Vancouver indique, que les services de police de la ville où s’est produit est toujours un pied et une main dans les morceaux humains du jeune Chinois Jun Lin.


Un pied et une main ont été reçus au siège de partis politiques à Ottawa la semaine dernière, tandis que le tronc de Jun Lin, qui était âgé de 32 ans, a été retrouvé dans une valise abandonnée derrière l'appartement de Luka Rocco Magnotta à Montréal. «A ce stade de l'enquête, il n'y a pas d'indication d'identité», déclare la police de Vancouver dans un communiqué.


Les Policiers Canadiens poursuivent leurs investigations dans le cadre de cette affaire sordide d'homicide inédit dans le pays.


Luka Rocco Magnotta quant à lui attend son extradition prochaine au Canada.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on mercredi, juin 06, 2012. Mots Clés , , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Affaire du dépeceur Canadien Luka Rocco Magnotta des restes humains envoyés dans un école au Canada."

Publier un commentaire