Google célèbre le 54ème anniverssaire de Keith Haring 2012 avec un Doodle.


La firme Google rend régulièrement hommage à une célébrité ou fête une période particulière de l'année, ce vendredi 3 mai 2012, le célèbre moteur de recherches internet célèbre le 54 ème anniversaire de Keitk Haring, un célèbre artiste Américain.



Dans sa jeunesse, Keith Haring écoute Aerosmith, les Beatles, et consomme drogues et alcool.
À 18 ans, il entreprend des études de graphisme commercial à Pittsburgh puis continue à l'école des Arts visuels de New York. Il s'essaie à des disciplines telles que le collage, la peinture, les installations, la vidéo, etc., mais son mode d'expression privilégié demeure le dessin.



À New York, et plus particulièrement dans l'East Village, il découvre la foisonnante culture alternative des années 1980 qui, hors des galeries et des musées, développe son expression sur de nouveaux territoires : rues, métros, entrepôts, etc. Il rencontre des artistes de la vie underground new-yorkaise tels Kenny Scharf et Jean-Michel Basquiat, avec qui il devient ami, et organise ou participe à des expositions et des performances au Club 57, qui devient le lieu fétiche de l'élite avant-gardiste. C'est à cet endroit que le Bébé rayonnant, un des pictogrammes les plus connus de l'artiste, fut créé.


Inspiré par le graffiti, tenant du Bad Painting, et soucieux de toucher un large public, Haring commence à dessiner à la craie blanche sur des panneaux publicitaires noirs du métro de New York. Il grave également des dalles de grès des trottoirs dans l'East Village (elles sont toujours visibles). Un photographe, Tseng Kwong Chi, le photographie en permanence, même quand la police l'arrête. Il exécute ainsi plusieurs milliers de dessins, aux lignes énergiques et rythmées.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on vendredi, mai 04, 2012. Mots Clés , , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Google célèbre le 54ème anniverssaire de Keith Haring 2012 avec un Doodle."

Publier un commentaire