Scandale des prothèses mammaires PIP Jean Claude Mas demande sa remise en liberté.



Jean Claude Mas âgé de 72 ans , le président fondateur du groupe Poly Implant Prothèse (PIP), au coeur du scandale dit des prothèses mammaires PIP incarcéré jeudi 26 Janvier 2012 pour ne pas avoir payé sa caution de 100 000 Euros a demandé sa remise en liberté.



Cette demande de remise en liberté a été déposée par l'avocat de Jean Claude Mas, s'est la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence qui examinera le mercredi 21 mars, à 14 heures, la demande de remise en liberté formulée par Jean-Claude Mas, 72 ans, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.


Jean Claude Mas aurait utilisé illégalement un gel de silicone fait maison dans la majeure partie de ses implants mammaires, en remplacement d'un gel médical homologué.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on vendredi, mars 16, 2012. Mots Clés , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Scandale des prothèses mammaires PIP Jean Claude Mas demande sa remise en liberté."

Publier un commentaire