Santé: le Primpéran désormais interdit aux moins de 18 ans.



Le Primpéran prescrit en cas de nausées ou vomissements depuis près de quarante ans est désormais interdit aux moins de 18 ans.


Le Priméran, déjà contre-indiqué pour les nourrissons voit son champ de prescription réduit après un récent avis rendu par la commission d'autorisation de mise sur le marché de l' Agence Française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (Afssaps ) après une étude de réévaluation de son rapport bénéfice/risque.


La molécule utilisée dans la composition Pripéran peut provoquer des effets indésirables neurologiques, comme des mouvements anormaux de la tête et du cou (spasmes du visage, contraction des mâchoires, mouvements anormaux des yeux, difficulté pour avaler ou pour parler, torticolis…).


Selon les résultats des travaux de l'AMM, le risque que représente ce médicament pour l' enfant et l' adolescent est supérieur au bénéfice qu'il pourrait en retirer, selon l'AMM ces risques sont plus importants quand les doses sont élevées ou répétées.


Ainsi les laboratoires Sanofi-Aventis France, Mylan SAS et Sandoz SAS procèdent au rappel de tous les lots ne mentionnant pas la contre-indication chez l’enfant de moins de 18 ans.


Les lots portant la mention "Contre-indiqué chez l’enfant de moins de 18 ans" et les lots "Réservé à l’Adulte" qui seront disponibles à partir de mars 2012.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on vendredi, février 10, 2012. Mots Clés , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Santé: le Primpéran désormais interdit aux moins de 18 ans."

Publier un commentaire