Meurtre d'un bijoutier à Cannes: tous les suspects du braquage sont sous les verrous.


Les quatre auteurs d'un hold-up violent qui avait coûté la vie à un bijoutier de Cannes le 26 novembre, sont sous les verrous, a annoncé ce vendredi le procureur de la République à Grasse, Jean-Michel Cailliau.


Un quatrième malfaiteur présumé, interpellé mardi et qui a avoué avoir brisé les vitrines à l'intérieur de la bijouterie, a été écroué jeudi soir. L'homme a été mis en examen pour «vols avec violences ayant entraîné la mort» et «association de malfaiteurs». Dimanche, le tireur -un père de famille de Cannes de 37 ans qui a avoué un coup de feu «accidentel»- ainsi que deux de ses complices présumés avaient déjà été mis en examen sous les mêmes chefs. Restait à interpeller le quatrième complice.


Les quatre suspects ont été mis en examen pour vol aggravé avec violence ayant entraîné la mort et association de malfaiteurs, en effet lors du braquage de la bijouterie Unik le 26 novembre 2011 , Thierry Unik avait été abattu d'une balle dans la tête par un des malfaiteurs.



Ces mise en examen font suite à l'opération de Police menée dans la région des Alpes de haute Provence qui avait permis d'interpeller neuf personnes , six hommes et trois femmes dans le cadre de ce dossier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on vendredi, février 03, 2012. Mots Clés , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Meurtre d'un bijoutier à Cannes: tous les suspects du braquage sont sous les verrous."

Publier un commentaire