Megaupload: Kim Dotcom son fondateur sa demande de libération sous caution refusée.



La justice néo-zélandaise a rejeté l'appel de Kim Dotcom le fondateur du site Megaupload.com, qui demandait à être libéré sous caution en attendant l'examen de la demande d'extradition déposée par les Etats-Unis, ont rapporté vendredi des médias de Nouvelle-Zélande.



L'appel a été rejeté car les avocats représentant les autorités américaines ont affirmé qu'il ne présentait pas toutes les garanties, en effet selon l justice néo-zélandaise, un détenu réputé pour fabriquer de fausses pièces d'identité, aurait tenté de rentrer en contact avec Kim Dotvom en prison, selon la télévision TVNZ.



De son côté Kim Dotcom nie les faits, en attendant la décision de la Haute Cour d'Auckland, ce dernier restera incarcéré jusqu'au 22 février, date à laquelle la demande américaine d'extradition doit être présentée devant la justice néo-zélandaise.




Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on vendredi, février 03, 2012. Mots Clés , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Megaupload: Kim Dotcom son fondateur sa demande de libération sous caution refusée."

Publier un commentaire