France: Nicolas Sarkozy fait campagne au Salon International de l’Agriculture.


Nicolas Sarkozy a inauguré ce samedi matin à l'heure du laitier la 49e édition d'un Salon de l'Agriculture forcément très politique à deux mois du premier tour de la présidentielle, qui va voir se bousculer au chevet des agriculteurs presque tous les prétendants à l'Elysée.

Annoncé à partir de 8h30, le candidat président s'est présenté porte de Versailles avec une heure d'avance pour une première rencontre avec les éleveurs occupés à la traite. Après un petit-déjeuner en leur compagnie, Nicolas Sarkozy devait engager un marathon au milieu des stands de la «plus grande ferme du monde», programmé jusqu'à «au moins» midi.

A la veille de ce rendez-vous annuel, Nicolas Sarkozy a détaillé dans un entretien accordé à la presse spécialisée ses priorités pour un second mandat, de la simplification des contraintes environnementales à la réorganisation des «filières» et la réforme de la politique agricole commune (Pac).

Sur le premier thème, le chef de l'Etat a une nouvelle fois clairement pris le parti des agriculteurs en dénonçant les «suspicions» à leur endroit. «Ils ne sont pas les ennemis de l'environnement, de la nature», a-t-il répété.

Et il s'est dit optimiste sur les négociations avec Bruxelles. «Grâce à notre insistance, la Commission (de Bruxelles) a proposé de maintenir le budget de la Pac en euros courants. C'était en juin 2011. Ce n'était pas une petite victoire», a-t-il fait valoir, soulignant que «les agriculteurs savent maintenant que le budget de la Pac sera maintenu en euros courants».

Selon deux sondages (Ifop et OpinionWay) publiés quelques heures avant l'ouverture du Salon, Nicolas Sarkozy fait la course en tête dans l'électorat agricole, traditionnellement marqué à droite, avec 40% des intentions de vote. C'est plus de deux fois les scores de François Bayrou, Marine Le Pen et François Hollande, qui oscillent autour de 15%.

Après son élection en 2007, la cote du chef de l'Etat a sérieusement pâli auprès du monde rural, une crise de confiance illustrée par le fameux "casse-toi pauvre con" lancé en 2008 à un visiteur du salon et concrétisée lors des régionales de 2010. Depuis cette lourde défaite, Nicolas Sarkozy s'est efforcé de reconquérir la confiance du monde rural, en visitant régulièrement des exploitations agricoles.

Dès dimanche matin, le candidat du MoDem, François Bayrou, mettra ses bottes dans les pas du président sortant, suivi lundi par Corinne Lepage (Cap21) et mardi par le socialiste François Hollande. Principal rival de Nicolas Sarkozy, le député de Corrèze a prévu de passer dix heures au parc des expositions de la porte de Versailles. Autant que le champion toutes catégories du temps passé au salon, Jacques Chirac. Mais cette année la santé de l'ex-président l'empêche d'aller à la rencontre des 1.900 éleveurs annoncés, avec leurs 4.700 animaux.

Afp
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on samedi, février 25, 2012. Mots Clés , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "France: Nicolas Sarkozy fait campagne au Salon International de l’Agriculture."

Publier un commentaire