Une bombe Américaine de la seconde Guerre Mondiale provoque l’évacuation de 4300 Marseillais.



Ce mercredi 18 janvier 2012, ce sont quelques 4.300 Marseillais qui ont été évacués pour permettre aux démineurs de déplacer une bombe américaine de 250 kg datant de la seconde guerre mondiale, découverte sur le chantier d'un musée au Vieux-Port, au coeur de la cité phocéenne.


Dans la «zone d'évacuation» (Pharo et Joliette), de part et d'autre du Vieux-Port, où se trouve le chantier du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem), «le périmètre est bouclé par les forces de l'ordre», qui ont mis en place un filtrage piétons et circulation routière, a précisé la préfecture dans un communiqué.


Depuis 07h00 du matin, les gendarmes faisaient du porte à porte pour vérifier que les habitants avaient bien quitté leur domicile, a constaté un photographe de l'AFP. La plupart d'entre eux étaient partis au travail, les autres étant conduits en bus dans deux espaces d'hébergement où ils seront accueillis jusqu'à la fin de l'opération. A partir de 09h00, les 10.000 personnes résidant dans la «zone de confinement» (Panier et Catalans) seront par ailleurs invitées à rester chez elles. L'enlèvement de la bombe aura lieu entre 9h00 et 13h00, avant qu'on ne la fasse exploser au large.


Deux crèches municipales seront exceptionnellement fermées pour la journée et la circulation est interdite aux abords des 800 mètres du périmètre de sécurité. En début de matinée, elle était très difficile autour du Vieux-Port.

Sources Afp

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on mercredi, janvier 18, 2012. Mots Clés , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Une bombe Américaine de la seconde Guerre Mondiale provoque l’évacuation de 4300 Marseillais."

Enregistrer un commentaire