Prothèse mammaires PIP: l'assureur de la société condamné à payer une porteuse de prothèses



Le juge des référés du tribunal d’Avignon a condamné l’assureur allemand Allianz, qui assure la société Poly Implant Prothèse, le concepteur des prothèses mammaires PIP, à verser à une femme porteuse de ces prothèses défectueuse une indemnité de 4 000 €, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.


L’avocat de cette femme âgée de 31 ans, Me Laurent Pénard a déclaré "À ma connaissance, c’est la première fois qu’Allianz est condamné en tant qu’assureur de PIP".


Dans son ordonnance en date du 11 janvier, dont l’AFP a obtenu copie, le juge des référés du TGI d’Avignon, prenant acte du fait qu’« aucune condamnation ne peut être prononcée à (l’)encontre » de PIP, met en avant que l’assureur « ne dénie pas qu’une police a été souscrite par la société » fondée par Jean-Claude Mas.


Évoquant une procédure devant le tribunal de commerce de Toulon entre Allianz et PIP - l’assureur souhaitant obtenir la nullité des contrats d’assurances pour « défaut d’aléa et fausse déclaration intentionnelle » - mise en avant par la défense mais toujours en cours, le juge estime donc qu’« il existe une apparence d’assurance qui doit profiter à la victime ».



Le parquet de Toulon a confirmé que cette procédure entre Allianz et PIP, société basée à la Seyne-sur-Mer (Var), avait été lancée le 27 juillet 2010, quelques mois après l’alerte émise par l’Afssaps (l’agence du médicament) sur les prothèses de cette marque.



Aucune décision du tribunal de commerce n’a encore été prise, de nombreuses interventions de distributeurs des prothèses, étrangers notamment, demandant à l’assureur de faire face à ses responsabilités, s’étant depuis ajoutées à la procédure.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on samedi, janvier 21, 2012. Mots Clés , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Prothèse mammaires PIP: l'assureur de la société condamné à payer une porteuse de prothèses"

Publier un commentaire