Monde: Plus de 160 personnes ont trouvé la mort dans des attentats vendredre au Nigéria.



La secte islamiste Boko Haram a revendiqué ce samedi 21 janvier 2012, les attentats meurtriers à la bombe et les fusillades qui ont fait plus de cent soixante morts la veille à Kano, dans le nord du Nigeria.


Selon un responsable local ces attentats ont particulièrement meurtriers et minutieux dans leurs organisation, en effet plusieurs bombes ont explosé en simultané, mais aussi des attaques à l'arme lourde


Les hôpitaux de cette ville de dix millions d'habitants, la deuxième du pays, ont fait savoir qu'ils continuaient de recevoir des corps.

Ces attaques coordonnées sont les plus meurtrières jamais perpétrées par la secte islamiste.

Un couvre-feu nocturne a été décrété dans la ville. Comme d'autres localités du Nord, Kano avait déjà été le théâtre de plusieurs attentats et d'attaques imputés à la secte et qui visent principalement les forces de sécurité.


Un porte-parole de Boko Haram a contacté la presse à Maiduguri, fief du mouvement, pour revendiquer les attentats de vendredi. Une lettre rédigée en haoussa, émanant apparemment de la secte, a en outre été découverte à Kano. Selon son auteur, les attaques ont été menées en représailles à l'arrestation et à la mort de plusieurs membres de la secte.


Dans un communiqué, la police dit «faire le maximum pour reprendre le contrôle de la situation» et sollicite l'aide des Nigérians pour identifier et localiser les responsables.


Huit objectifs, dont trois commissariats, le QG de la police, celui des services de renseignement et des locaux des services de l'immigration, ont été visés. Après l'explosion des bombes, des groupes armés ont ouvert le feu sur les forces de l'ordre.


«Nous continuons de retrouver des corps, pour la plupart des policiers», a dit un responsable des services d'urgence. «Certains ont péri dans les explosions, d'autres ont été tués par balles.»

Un cameraman de la chaîne nigériane Channels TV, Akogwu Enenche, qui avait également travaillé ces derniers mois pour Reuters TV, a été tué vendredi soir alors qu'il filmait sur les lieux d'un des attentats, a rapporté sa famille.


Le président de l'Union africaine, Jean Ping, a condamné samedi ces «attaques terroristes».


La secte, dont le nom signifie en haoussa «L'éducation à l'occidentale est un péché», prône un islam radical et rigoriste et réclame l'instauration de la «charia» (loi coranique) dans tous les Etats du Nigeria.


D'après des responsables nigérians et des diplomates, elle a renforcé ses liens avec Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), branche d'Al Qaïda dans la bande sahélo-saharienne.


Sources et Crédits Reuters.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on samedi, janvier 21, 2012. Mots Clés , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Monde: Plus de 160 personnes ont trouvé la mort dans des attentats vendredre au Nigéria."

Publier un commentaire