Tempête Joachim: 400.000 foyers sans électricité le plan d'urgence à la centrale du Blayais


La tempête Joachim qui a mis en alerte orange 47 départements Jeudi 15 décembre a tenu toutes ses promesses, en effet près de "400.000 foyers" étaient privés d'électricité ce vendredi matin en raison du passage de la tempête Joachim et "quelques dizaines de personnes" ont dû être évacuées de zones submersibles, a indiqué le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, sur France info. "Le point noir, ce sont les coupures d'élecricité puisqu'il n'y a pas loin de 400.000 foyers qui sont privés d'alimentation électrique, mais enfin l'EDF va travailler pour rétablir les choses", a souligné le ministre de l'Intérieur.


En Gironde, EDF a déclenché son plan d'urgence interne (PUI) à la centrale nucléaire du Blayais à 06h25 dans l'attente de la tempête attendue à partir de 9h, a annoncé l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).



Fait rarissime, un cargo de plus de 100 mètres battant pavillon maltais transportant du ballast s'est échoué à cause de la tempête Joachim près de la côte sud de la Bretagne, non loin de la ria d'Etel (Morbihan) en provoquant une pollution du rivage, selon la préfecture maritime de Brest. Ses 19 membres d'équipage ont été récupérés sains et saufs, a annoncé la préfecture maritime de Brest.


Le plan POLMAR a été déclenché quand une fuite d'hydrocarbures a été constatée sur l'une des cuves formant une nappe d'1 km sur 5 m se dirigeant vers la plage d'Erdeven, entre Lorient et la presqu'île de Quiberon, selon un communiqué de la préfecture du Morbihan.



Par ailleurs, le trafic SNCF est pratiquement paralysé dans les Pays de Loire et très perturbé en Bretagne du fait des conséquences de la tempête qui a sévi pendant la nuit, a-t-on appris auprès de la SNCF.


Dans le Centre, où une quinzaine de trains ont été supprimés, le trafic a été coupé sur la ligne Paris-Orléans-Tours jusqu'à 8H30

La tempête a également affecté les liaisons aériennes, jeudi soir et vendredi matin dans les aéroports de Brest, Nantes et Rennes.

Alors que la tempête s'engouffre à l'intérieur des terres, de fortes précipitations ont débuté sur l'Ile-de-France. L'ambiance était toutefois normale vendredi matin avant 08H00 à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle où par ailleurs un appel à la grève a été lancé par les syndicats des entreprises de sûreté aéroportuaires, a constaté l'AFP.

La situation restait fluide à l'aéroport d'Orly, en ce jour de grands départs en vacances.

En Loire-Atlantique, les pompiers ont effectué plus de 800 interventions durant la nuit. Mais, signe d'un retour à la normale, le pont de Saint-Nazaire, a été rouvert à la circulation.

Dans le Morbihan, où les pompiers ont fait plus de 400 interventions dans la nuit, beaucoup d'arbres ont été arrachés par le vent et la préfecture a appelé les automobilistes à la plus grande prudence.

Des vents violents ont soufflé toute la nuit sur l'ouest de la France, avec des pointes à 133km/h à la pointe du Raz, 126 à Vannes comme au sémaphore de Chemoulin, près de Saint-Nazaire. Les vents ont également soufflé très fortement à l'intérieur des terres, jusqu'à 109km/h à La Roche-sur-Yon ou 103 à Poitiers. Depuis 05H00 la tempête se dirige vers l'Est.

Un total de 47 départements restent en vigilance orange, avec un nouveau venu, la Corse du Sud.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on vendredi, décembre 16, 2011. Mots Clés , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Tempête Joachim: 400.000 foyers sans électricité le plan d'urgence à la centrale du Blayais"

Publier un commentaire