Greenpeace s'est introduit dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine.



Des militants de Greenpeace se sont introduits lundi matin dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, à 95 km au sud-est de Paris, a annoncé l'organisation écologiste, une «intrusion» confirmée par la gendarmerie à l'AFP.



Le ministre français de l'Industrie Eric Besson a estimé lundi que si une enquête confirmait l'intrusion de militants de Greenpeace à l'aube dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, à 95 km de Paris, ce dernier indiqué "Si l'enquête confirme que Greenpeace est entré dans la centrale ), cela veut dire qu'il y a eu dysfonctionnements et qu'il faudra prendre des dispositions pour que ça ne se reproduise pas".



Plusieurs tentatives d'intrusion ont aussi eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi dans au moins deux sites nucléaires français, plusieurs indices dont des échelles et des banderoles ont été retrouvées près de la centrale de Blaye (sud-ouest) et du centre de recherches nucléaires de Cadarache (sud-est) par les gendarmes qui n'ont procédé à aucune interpellation, a précisé à l'AFP la direction de la gendarmerie.


Dans un communiqué, Greenpeace précise s'être introduit vers 6h (5h GMT) dans cette centrale nucléaire "pour faire passer le message que le nucléaire sûr n'existe pas"


Selon un source proche de l'enquête huit militants sont entrés dans la centrale certains militants auraient été déjà interpellés.





Crédits Afp

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on lundi, décembre 05, 2011. Mots Clés , , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Greenpeace s'est introduit dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine."

Enregistrer un commentaire