France: le fondateur des prothèses mammaires PIP n'a jamais été charcutier.


Me Yves Haddah l'avocat Jean-Claude Mas, l'ancien président du conseil de surveillance de la société française Poly Implant Prothèse (PIP), mis en cause dans l'affaire des prothèses mammaires n'a jamais été charcutier contrairement aux rumeurs lancées ces derniers jours.


De plus, Me Yves Haddah précise que Jean-Claude Mas a créé une première société dénommée Sima Plast avec un chirurgien esthétique de Toulon aujourd'hui décédé, puis une seconde société dans les années 1980 dénommée MAP.



En outre il proteste contre "l'amalgame" qui a été fait entre l'affaire PIP et l'avis de recherche diffusé par Interpol, lancé contre son client par le Costa Rica. L'avocat précise que son client "Jean-Claude Mas était au volant et a eu un accident avec un bus comme cela aurait pu arriver à Toulon"ajoutant que lors de cet accident de la circulation son client avait un état d'alcoolémie supérieur à ce que prévoit la législation locale" précisant "Il s'est depuis rendu à deux reprises au Costa Rica, du 1er au 15 juin 2010 et du 8 au 23 octobre 2010, sans être aucunement inquiété".

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on lundi, décembre 26, 2011. Mots Clés , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "France: le fondateur des prothèses mammaires PIP n'a jamais été charcutier."

Enregistrer un commentaire