Entretien exclusif avec le père Noël victime de la crise.


J'ai eu l'occasion au cours de cette nuit de Noël de m'entretenir avec le truculent bonhomme en rouge.


J'étais tranquillement assis devant ma porte fenêtre pour attendre l'arrivée du Père Noël, quand aux alentours de minuit celui-ci est arrivé non pas à ma grande surprise en traineau tiré par quatre rennes , mais traineau tiré par un seul âne , qu'il a garé négligemment devant ma terrasse.


Je lui ai ouvert la porte avec grand plaisir , il m'est alors apparu très fatigué et vêtu d'une tenu légèrement négligée des pièces de tissus rapport ées ornaient son costume pourtant si étincelant les années précédentes.


Je m'attendais a entendre le ohohohoh habituel, mais il n'en fut rien au lieu de ça il m'adressa juste un léger bonjour à peine inaudible.


C'est alors qu'il m'expliqua qu'il eu toute les peines du monde à repérer les villes où il devait déposer ses cadeaux . Je lui ai expliqué que compte tenu de la crise économique de nombreuses villes avaient opté pour l'é clairage économique rendant les villes moins visibles du ciel par rapport à l'année 2007.


J'avais préparé comme à l'accoutumée un bol de lait chaud et une tartine de confiture sur lesquelles il se jeta comme si il n'avait pas mangé depuis deux jours. Surpris par son attitude je lui ai demandé pourquoi ?. Le Père Noël m'a alors expliqué que dans de nombreuses maisons il n'avait pas eu sa collation habituelle. Je lui ai alors répondu que la crise économique mondiale était également passée par là.


Soudain le Père Noël s'est levé de sa chaise d'un air très énervé et m'expliqua qu'il avait été obligé de délocaliser sa fabrique de jouets dans des pays moins onéreux sur la main d' oeuvre et qu'il regrettait le licenciement de plusieurs Elfes et s'écria "Maudite crise économique !!!"


Le Père Noël regardait sans cesse sa montre , en me disant "je ne vais pas tarder à te quitter , j'ai encore beaucoup de jouets et de cadeaux à livrer ". Je lui ai demandé tu as tant de cadeaux à livrer ?, il m'a répondu "Oui car même si c'est la crise économique, les enfants seront toujours gâtés car ils le méritent et que rien n'est plus beau que le sourire d'un enfant ", il termina sa phrase par "C'est ça la magie de Noël !"


Le Père Noël a déposé mes cadeaux au pied de mon beau sapin roi des for êts et s'en est allé dans la froideur de l' hiver . C'est avec une larme à l'oeil que je l'ai vu disparaître dans le ciel et je me suis dit "à l'année prochaine papa noël".

Finalement le Père Noël n'est pas une ordure, mais il est tout simplement victime de la crise financière.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on dimanche, décembre 25, 2011. Mots Clés , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Entretien exclusif avec le père Noël victime de la crise."

Publier un commentaire