Affaire DSK: Dominique Strauss Kahn victime d'un complot dans l'affaire Nafissatou Diallo ?.




Alors que l'ont croyait le dossier tombé dans l'oubli concernant des accusations d'agressions sexuelles de Nafissatou Diallo une femme de chambre du Sofitel qui avait conduit Dominique Strauss Kahn à la prison de Rickers Island, de nouvelles informations laissent penser que ce dernier aurait pu être victime d'un complot.


Un temps évoqué dans ce dossier, la théorie du complot contre l'ancien patron du FMI, refait surface après la publication d'une enquête du New York Review of Books qui révèle de nouvelles zones d'ombres sur la journée du 14 mai où a éclaté l'affaire.



En effet selon le New York Review of Books, le BlackBerry de l'ex-chef du FMI aurait notamment pu avoir été piratéet l'un de ses courriels aurait été lu à l'UMP.



L'enquête de trois pages publiée dans le magazine New York Review of Books, réalisée par le journaliste Edward Jay Epstein retrace minute par minute la journée du 14 mai 2011 où a éclaté l'affaire Nafissatou Diallo. Le journaliste révèle que le dossier qui paraissait limpide souffrirait de plusieurs zones d'ombre, qui pour les avocats américains de DSK relancent sans nul doute la théorie du complot.



Me William Taylor l'un des avocats de Dominique Strauss Kahn en réaction à cette enquête paraalèle du journaliste a déclaré "Nous ne pouvons désormais plus exclure que Dominique Strauss-Kahn ait été la cible d'une entreprise délibérée visant à le détruire politiquement....." en outre Me William Taylor demande au groupe Accor groupe dirigeant du Sofitel "d'apporter des explications complètes". En effet l'enquête fait état d'un moment de réjouissement bruyant d'un responsable de l'hôtel et d'une personne de l'hôtel, filmé par les caméras de vidéo surveillance de l'hôtel juste après qu'ils aient écouté le récit de la femme de chambre.


Le journaliste, Edward Jay Epstein s'interroge enfin sur les allées et venues dans la chambre 2820, une chambre située au même étage que la suite présidentielle 2806 occupée par DSK, le jour des faits. Nafissatou Diallo y a pénétré trois fois. Notamment après sa «rencontre» avec DSK à 12h26, alors qu'elle s'y était déjà rendue plus tôt dans la matinée. Nafissatou Diallo n'évoquera pas ce passage de 12h26 aux enquêteurs.


Fort de ces éléments les avocats de Dominique Strauss Kahn, souhaitent avoir des réponses à ces questions, qui pourraient avoir pour origine un complot en vu d'écarter l'homme politique de la scène politique mondiale.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on samedi, novembre 26, 2011. Mots Clés , , , , , , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Affaire DSK: Dominique Strauss Kahn victime d'un complot dans l'affaire Nafissatou Diallo ?."

Enregistrer un commentaire