Lady Gaga soupçonnée de fraudes au sujet de ses bracelets pour le Japon.



La chanteuse Américaine Lady Gaga est accusée d’avoir détourné de l'argent sur la vente de ses bracelets au profit du Japon, victime d'un terrible séisme destructeur en mars 2011.



Selon plusieurs médias, les bracelets vendus à 9 dollars dont 4 dollars de frais de port et 0,60 dollars de taxes dont la vente était destinée intégralement au Japon aurait été en partie détournée sans en mentionner la somme exacte.



Les avocats du réseau 1800LAWFIRM dans le Michigan aurait déposé une plainte contre la chanteuse mais également envers d'autres organismes impliqués dans la vente et la commercialisation des bracelets rouge et blanc "Nous prions pour le Japon", pour fraude.



Selon Alyson Oliver,porte parole de 1800LAWFIRM, "les coûts de transport auraient été gonflés augmentant de manière artificielle le montant total des dons" ajoutant "Tout en se félicitant des efforts philantropiques déployés par Lady Gaga, nous voulons nous assurer que les affirmations selon lesquelles tout l'argent receuilli sera reversé aux victimes du tremblement de terre au Japon sont vérifiées dans les faits".



Cette opération qui a été un véritable succès avait permis en 2 jours à la chanteuse de récolter pas moins de 250 000 dollars au total se serait trois milliards de dollars qui auraient versés au fonds de secours Japonais.



Lady Gaga n'a pas pour le moment commenté cette information.



Rédigé par MENATWORK on lundi, juin 27, 2011. Mots Clés , , , , , , , , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Lady Gaga soupçonnée de fraudes au sujet de ses bracelets pour le Japon."

Enregistrer un commentaire