Jacques Chirac "Je voterai François Hollande" l'humour Corrézien fait des vagues.



L'ancien Président de la République Jacques Chirac est connu pour sa jovialité et son goût pour l'humour, mais sa dernière déclaration concernant ses intentions de vote aux prochaines élections présidentielle n'ont semble t'il pas plu à tout le monde, surtout dans son camp politique.


En effet Jacques Chirac, Samedi 11 mai 2011, en déplacement en Corrèze au musée présidentiel de Sarran, sur ses terres et celles de son épouse pour une exposition d'art chinois, avait lâché devant les journalistes "Je voterai François Hollande", François Hollande se trouvait près de l'ancien chef d'état Français à ce moment là.


Jacques Chirac interviewé par les journalistes présents a précisé sa pensée en déclarant " je voterais Hollande, sauf si Juppé se présente, parce qu'il aime bien Juppé", Jacques Chirac confirmant en par des sous-entendu qu'il ne voterait pas pour l'actuel Président, Nicolas Sarkozy.


De nombreuses réactions se sont fait entendre sur la déclaration d'intention de Jacques Chirac, des réactions parfois élogieuses envers l'ancien chef d'état mais également négatives "face à se désaveux de la politique actuellement menée par le gouvernement".


Dimanche Jacques Chirac a tenu a apporter des précisions sur sa déclaration qu'il a qualifié "d'humour Corrézien", l'ancien chef d'états a précisé que cette dernière avait été dite "entre républicains qui se connaissent de longue date" ajoutant "Je déplore que cela ait pu être interprété autrement".



Jacques Chirac a tenu à rappeler "qu'il  ne prendrait pas part au débat politique et en particulier à celui de la campagne présidentielle, c'est un choix et un principe auxquels je me suis tenu depuis la fin de mon mandat".


Partager cet article Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par MENATWORK on dimanche, juin 12, 2011. Mots Clés , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

1 commentaires for "Jacques Chirac "Je voterai François Hollande" l'humour Corrézien fait des vagues."

  1. ce n'etait pas de l'humour, il le pensait vraiment.

Enregistrer un commentaire