Les mineurs Chiliens secourus ont pensé au cannibalisme et au suicide.


Les 33 mineurs Chiliens bloqués à plus de 600 mètres sous terre durant 69 jours en 2010 reconnaissent avoir eu des idées sombres durant leur aventure hors du commun.


Dans un livre écrit par M. Franklin "33 Men" (33 hommes), les mineurs Chiliens qui se sont confiés à l'écrivain reconnaissent avoir eu des pensées morbides, ainsi les mineurs qui ne sont que des hommes ont avoué avoir voulu mettre un terme à leur calvaire en se donnant la mort en laissant tourner le groupe électrogène à leur disposition, pensant ne pas faire l'objet d'une opération de secours.


En outre les miraculés ont envisagé le cannibalisme sérieusement, expliquant que les 16 premiers jours suivant la catastrophe ils ont dû se contenter de rations de thon, il aura fallu un signe de "l'extérieur" et bien évidemment d'un ravitaillement pour chasser cette idée de leur esprit. Les mineurs avaient une scie et une casserole prêtes pour un passage à l'acte a précisé M. Franklin.


Selon M. Franklin les 33 mineurs ont des troubles post-traumatiques graves, mais leur sauvetage qui a captivé le monde entier le 13 octobre 2010, en ont fait des stars hyper-sollicitées.


Rédigé par MENATWORK on mercredi, février 16, 2011. Mots Clés , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Les mineurs Chiliens secourus ont pensé au cannibalisme et au suicide."

Publier un commentaire