Les élections en Côte d'Ivoire un imbroglio très inquiétant.

Laurent Gbagbo

Pour les premières élections présidentielles démocratiques la Côte D'Ivoire se trouve dans une situation très confuse qui inquiète profondément la communauté internationale.

Alassane dramane Outtara

Alors que la commission électorale avait crédité Alassane dramane Outtara de 54,1% des voix exprimées au second tour de la présidentielle et donc conclu à son élection incontestable, le Conseil Constitutionnel à quant à lui invalidé vendredi 3 décembre 2010 le résultat invoquant des fraudes multiples au Nord du pays, annonçant l'élection de facto de Laurent Gbagbo, président sortant.



Si les partisans de Laurent Gbagbo se réjouissent de la réélection de leur président, les partisans d'Alassane dramane Outtara ne décolèrent pas au cours de la nuit des coups de feu se sont fait entendre plusieurs quartiers d'Abidjan et à Port-Bouât, près de l'aéroport. Des manifestants ont dressé des barricades notamment près du Palais Présidentiel.


L'armée a annoncé son allégeance au Président Laurent Gbagbo.


Le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon et le président américain Barack Obama ainsi que plusieurs membres de l'Onu dont Nicolas Sarkozy reconnaissent Alassane Outtara nouveau précident de la Côte d'Ivoire.


Laurent Gbagbo a été investi président ce samedi après-midi, Alassane dramane Outtara, reconnu "président élu" par la communauté internationale a prêté quant à lui serment "par courrier".









Rédigé par MENATWORK on samedi, décembre 04, 2010. Mots Clés , , , , , , , , , , , . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Les élections en Côte d'Ivoire un imbroglio très inquiétant."

Enregistrer un commentaire