Scandale du lait frelaté en Chine 69 marques impliquées.

Le lait frelaté par de la mélamine ayant entraîné la mort de deux nourrissons en Chine ne se limite pas à une marque.


Dans un premier temps il était question du lait commercialisé par le Groupe Sanlu, seul lait incriminé dans la mort de deux bébés, mais il semble que l'histoire prend une nouvelle tournure et qu'un scandale d'envergure se profile à l'horizon.


Après vérifications sanitaires sur plusieurs laits commercialisés en Chine, il apparait que 69 marques contenaient de la mélamine une substance chimique ( utilisée dans la fabrication de plastique, colles ou résines)

Une enquête en cours par la Police Chinoise permet de confirmer qu'une vingtaine de compagnies laitières, sont concernées à travers tout le pays, a annoncé mardi la télévision Chinoise CCTV. Ces mêmes Compagnies ont exporté leurs produits laitiers dans plusieurs pays comme le Bangladesh, la Birmanie et au Yemen, selon la Police Chinoise ces produits ne seraient apparemment pas contaminés.


Pour le moment 1.253 nourrissons souffrent de calculs rénaux sévères et 53 d'entre eux sont dans un état jugé très grave.


Le bilan pourrait encore s’alourdir selon l'agence de santé Chinoise estimant que 10.000 bébés ont pu consommer le lait en poudre de la société Sanlu.

Sources CCTV / Le Parisien / Blogparfait.net






Imprimer cette page - Print Page

Rédigé par MENATWORK on mardi, septembre 16, 2008. Mots Clés . Suivre les commentaires RSS 2.0. Laissez un message

0 commentaires for "Scandale du lait frelaté en Chine 69 marques impliquées."

Publier un commentaire